C’est pas gagné…

Bonjour

Après avoir digérer les résultats du concours de la bande son du Cristal Festival que je n’ai pas gagné, pourtant j’étais le meilleurs, si, si ! …… Je tente de me remotiver pour de nouvelles déconvenues. Le métier d’artiste qui n’est pas un métier sauf quand on est intermittent des ASSEDIC, ne nourrit pas son homme de satisfécits, encore moins de glorioles, tout juste de quoi fermer sa gueule de chien errant. Ce n’est pas nouveau. Étant par essence, improductif, et par la même inapte à la société de consommation, l’artiste est un être qui ne peut trouver sa place que dans un musée, un zoo, un asile ou un cimetière.

Être en état de création est d’une prétention sans nom, pourtant et malgré les apparences cela n’est pas exempt de travail, si, si !……. Vous avez déjà essayé de pondre une enclume? Condamné aux travaux forcés du boyau de la tête,  je bosse du chapeau moi monsieur !! (ancien chanteur de rue qui ne renie pas ses pavés) Grand maître du tripatouillage de futilités musicales ou autres inutilités rimées qui font le monde civilisé. Tout ça pour réinventer le Ré mineur. Pffff! Attention les bobos ! Je me demande quand même si les artistes ne sont pas l’expression ultime de la bourgeoisie en quête d’un remplissage de vide, Vous marrer pas les ricains…. Entre l’amuseur TV, le cérébral du bruit et le clown de l’happening.

Sur ce, je m’en vais retrouver mes pilules.

samedi 3 octobre 021

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.