Bio

Bio

Ma première tremblote en public fut à l’occasion de l’arbre de Noël du club de foot de Distré, mon village , ce fut aussi mon premier cachet ou plutôt ma première manche. Peu après ce fut dans une crêperie de Saumur, ma ville, où j’ai osé pour la première fois chanter dans un resto. Puis ce fut dans quelques bars avec des potes et dans les rues piétonnes que je m’égosillai au grand jour. Je ne chantais que mes chansons à l’époque, j’avais du courage et une sacrée dose d’inconscience car je dois dire que ça manquait de finition. Mais quand on est jeune on est impatient on ne soucis peu de la langue du Brel illustré. C’est aussi à cette époque que l’humanité passa à coté de « the groupe pop » que nous avions eu l’idée de créer, Béa, Yvon et les potes d’alors. Et qui n’a duré que le temps de se préparer pour la fête du muguet au village et donner notre unique concert. Les limaces et les hirondelles d’alors ne s’en remirent jamais.

Fredo_manche_stGilles+devie

Appelé par les quatre points cardinaux de notre hexagone qui en a six et les différents tissus que composent les apparats des indigènes à dentelle qui s’agglutinaient facilement comme des abeilles sur un pot de confiture devant le guitariste des rues mystérieux, je suis partis à la conquête du monde piétonnier..
Comme chacun sait, l’art ne nourri pas son homme alors je me suis mis à chanter les classiques de la chanson française et je dois dire que ça m’a bien aidé pour progresser dans la recette de refrains acidulés. Ainsi pendant des années, j’ai colporté les mots et les mélodies des monstres sacrés comme Brassens, Brel, Aznavour, Boby Lapointe, Piaf, Le Forestier etc…. J’ai dégainé mon instrument dans quelques rues de l’ouest, de restaurants, de bars, quelques scènes, des maisons de retraites mais surtout sur le remblai des Sables d’Olonne qui était, à cette époque, pour beaucoup d’artistes, une aubaine.

Depuis ces temps bénis des acnés chantantes et révoltées, ma vie fut consacrée en grande partie à faire ou refaire découvrir ces petits moments de bonheur qui ont bercé et qui bercent encore les cœurs gris de nos chers contemporains mélomanes (et mon chien Léon).

JLettresLamourRecto


Je n’ai pas vraiment utilisé tout mon potentiel de compositeur durant ces années, seulement deux CDs auto-produits que j’ai vendu lors de mes soirées. Le métier d’intermittent ne me convenant guère du fait de sa perpétuelle recherche de cachets, j’ai fini par me rendre compte que ce qui me plait vraiment dans la musique: c’est la création, plutôt que la récréation. Bref, je n’ai plus qu’une seule ambition : composer et écrire. J’ai une longue expérience de compositeur sur textes et d’auteur sur musique, Je n’ai jamais arrêté de fabriquer des refrains et des musiques tout au long de ma vie, essayant d’aller toujours plus loin dans la recherche de mélodie que je considère comme l’âme de la musique.

Photo_studioA1000px

Je crée maintenant toutes mes compos dans mon home studio. Adepte de la MAO que je pratique depuis pas mal d’années, je suis autonome et heureux de pouvoir vous offrir mes prestations.


Mes petites affaires


Cristal Festival de Crans Montana (festival de pub) (Voir la vidéo)

Enregistrement CD Sylvain Bigaud
Musique & Music (éditeur)
MusicJag (éditeur)
Editions Music4pro (éditeur)
Profs Editions (éditeur)
K-Limity (éditeurs)
SUGO music group
Festival de Gindou (sélectionné pour le concours de la bande son) 2015 & 2016
Cours de MAO en tant que bénévole (SUE informatique)

%d blogueurs aiment cette page :