Albums

Albums

Frédéric_Bégnon_Compositeur


Volupté

Nouveauté


Erotica

 


Voyage au centre de l’être

Source Wikipedia

Le battement binaural ou son binaural est un artéfact auditif, c’est-à-dire un son apparent dont la perception apparaît dans le cerveau en raison d’un stimulus physique spécifique. Cet effet a été découvert en 1839 par Heinrich Wilhelm Dove.

Le cerveau produit un phénomène perçu comme des pulsations de basse fréquence du volume sonore, lorsque deux sons de fréquences légèrement différentes sont présentées indépendamment à chaque oreille du sujet (par exemple à l’aide d’un casque stéréo). Si la différence entre les deux fréquences est de 4 Hertz, le sujet entendra 4 battements par seconde.

Le battement est le même que celui qui serait perçu si les deux sons se mélangeaient naturellement dans l’air avant de parvenir aux oreilles. La fréquence des tonalités doit être inférieure à environ 1 000 à 1 500 Hz pour que le battement soit perçu. La différence entre les deux fréquences doit être faible (inférieure à 30 Hz) pour que l’effet se produise, sinon les deux tons seront entendus séparément et aucun battement ne sera perçu.

Les battements binauraux peuvent présenter un intérêt en neurophysiologie dans le travail sur le sens de l’ouïe. Leur influence prétendue sur les ondes cérébrales, sur la relaxation ou la santé n’a pas été prouvée scientifiquement, les rares études sur le sujet ayant des résultats contradictoires, mais sont évoquées en médecine non conventionnelle.

Évasion binaurale : 10 minutes 22
Lévitation binaurale : 30 minutes 26
Méditation binaurale : 10 minutes 15
Transmutation binaurale : 10 minutes 11


Système solaire

 

%d blogueurs aiment cette page :